Hauptbereich der Websiteinhalte

.

Réforme de la Constitution française

back Réforme de la Constitution française

L'Assemblée nationale a ouvert la voie, dans la nuit du 16 au 17 juillet, à la possibilité pour le président de la République d'assister et de participer au débat après son discours devant le Congrès. Une modification qui est loin d’être anecdotique.

Le président de la République pourra-t-il, lors du prochain Congrès, "non seulement écouter" le débat des parlementaires après son intervention solennelle "mais aussi leur répondre" ? L’annonce de ce souhait d’Emmanuel Macron faite à la surprise générale le 9 juillet devant le Parlement réuni à Versailles avait suscité critiques et mises en garde. Mais tout juste une semaine plus tard, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 juillet, les députés ont approuvé ce changement, par 40 voix contre 13, lors de l’examen du projet de réforme de la Constitution. Et ce alors qu’une modification en ce sens avait été rejetée lors de l'examen en Commission des Lois, en vertu du principe de séparation des pouvoirs.

en plus

back